Comment choisir son adoucisseur d’eau ?

Comment choisir son adoucisseur d’eau ?

Dans leurs projets de construction ou de rénovation, l’on remarque que davantage de personnes aujourd’hui font le choix d’y inclure un adoucisseur d’eau. Les raisons sont évidentes : il permet de préserver les installations, limiter les dépenses relatives aux réparations, améliorer le confort de vie et diminuer la consommation énergétique. Le choix du bon appareil ne se fait cependant pas de manière hasardeuse et nécessite de prendre en compte certains éléments que vous découvrirez ci-dessous.

Connaitre le TH de l’eau de votre région

Avant de choisir un adoucisseur d’eau, vous devez d’abord connaitre le TH (titre hydrométrique) de l’eau de votre région, c’est-à-dire sa teneur en calcaire. Une forte concentration peut en effet s’avérer dangereuse pour vos appareils électroménagers et réduire significativement votre débit d’eau. Prenez alors le soin soit de consulter le site du ministère de la santé pour connaitre le TH de votre commune, soit de réaliser un test rapide sur votre robinet. Si le résultat est supérieur à 20°F, vous avez effectivement besoin d’un adoucisseur ! Pour choisir l’appareil qui résoudra le problème de manière efficace, il faudra donc tenir compte de la dureté de l’eau, la consommation annuelle, le nombre de résidents, etc. Pour cela, vous devrez faire appel à un professionnel qui saura quoi vous conseiller. En cas de besoin, commandez votre adoucisseur d’eau ici.

A lire également : Pourquoi installer un adoucisseur d’eau ?

Lire aussi :   Transition écologique : quelle prime et subventions d’état ?

Le choix de la vanne de l’adoucisseur d’eau

L’adoucisseur d’eau se calibre principalement au niveau de sa vanne. C’est justement elle qui vous permettra de définir le niveau de dureté qui vous convient et de régler son horloge interne pour la régénération. Deux modèles vous seront proposés sur le marché : les vannes mécaniques et les celles électroniques. Parmi les premières, vous avez la chronométrique dont la régénération est réglée sur une période donnée et la volumétrique dont le réglage est fait plutôt sur un volume donné. Plus performantes, la régénération des vannes électroniques est quant à elle à la fois chronométrique et volumétrique.