Une piscine naturelle : écologie, raffinement, mais surtout peu d’entretien !

Une piscine naturelle : écologie, raffinement, mais surtout peu d’entretien !

La piscine naturelle est un type de piscine dont on n’entend pas souvent parler, et pourtant, elle est née il y a plus de 20 ans dans les pays germanophones. Depuis quelques années, elle séduit de plus en plus de Français. Les gens l’apprécient particulièrement en raison de ses nombreux avantages. Vous avez entendu parler de la piscine naturelle et vous hésitez encore à en faire construire une chez vous ? Voici quelques raisons qui vous feront sans aucun doute changer d’avis.

La piscine naturelle, une solution écologique pour vous rafraîchir toute l’année

Tout comme une piscine traditionnelle, la piscine naturelle vous permet de vous baigner, de vous rafraîchir et de faire des longueurs à volonté. Toutefois, contrairement à la piscine traditionnelle, elle a l’avantage d’être très écologique. En effet, les piscines traditionnelles nécessitent l’utilisation de produits chimiques pour leur entretien. Ainsi, des produits tels que les désinfectants, les clarificateurs, les équilibreurs de pH, les algicides (produits contre les algues) et de nombreux autres nettoyants sont utilisés. Tous ces produits sont néfastes et influencent d’une manière ou d’une autre l’environnement.

A lire également : Sublimez votre étang : Des astuces naturelles pour un paradis aquatique

Comme le démontre le site aquatech-france.fr, la piscine naturelle, elle, ne nécessite l’utilisation d’aucun de ces produits. La piscine naturelle est une sorte d’étang qui contient une faune et une flore et l’eau est naturellement nettoyée par les plantes et les micro-organismes vivants qu’elle abrite. La piscine naturelle est aussi fonctionnelle toute l’année. Vous pourrez donc vous y baigner comme vous le souhaitez, peu importe les saisons.

Lire aussi :   Installation d'une piscine : l'importance du déshumidificateur

Piscine naturelle entretien

Une esthétique brute pour une piscine raffinée

La piscine naturelle est dotée d’une esthétique assez brute, mais c’est justement ce qui fait tout son charme. Elle a l’avantage de s’intégrer très facilement dans le décor. Elle ne dénature en aucun cas l’extérieur de votre maison et vous permet même de créer un paysage bucolique singulier.

A lire également : Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir sa piscine ? 

La piscine naturelle a aussi une dimension assez esthétique et elle vous offre de nombreuses possibilités d’aménagements. Vous pourrez donc réaliser tous les aménagements désirés dans le but de la rendre encore plus attrayante et ainsi susciter l’envie chez vos voisins, vos amis et vos proches.

Comment procéder à l’entretien de votre piscine naturelle ?

Une piscine naturelle demande moins d’entretien qu’un bassin traditionnel, ce qui la rend moins contraignante sur le long terme. Par exemple, vous n’avez pas besoin de changer l’eau de la piscine tous les ans et vous n’avez pas non plus besoin d’utiliser une multitude de produits chimiques. Cependant, pour conserver votre piscine naturelle en bon état, vous devez lui fournir tout de même un minimum de soins.

Vous devrez notamment enlever les feuilles mortes de votre bassin ainsi que toutes les matières en suspension. Il est aussi important de tailler les plantes de la piscine, en particulier en hiver, afin d’assurer leur repos saisonnier et ainsi favoriser leur croissance. Afin d’éviter que l’eau ne se gèle, vous pouvez installer un filet protecteur durant l’hiver.

A lire également : Comment choisir son type de matelas en ligne ?

Lire aussi :   Une simple coque pour profiter de votre piscine !

Veillez également à ce que votre piscine naturelle soit ombragée durant l’été ou n’hésitez pas à y installer une cascade afin d’empêcher la stagnation de l’eau. Cela vous permettra d’éviter l’eutrophisation de l’eau. Ce phénomène survient lorsque les débris organiques s’accumulent dans l’eau et provoquent une baisse d’oxygénation. Or, en cas d’eutrophisation, la baignade devient quasiment impossible en raison de la décomposition des végétaux dans l’eau.