Le guide ultime pour planter un kiwi avec succès

Le guide ultime pour planter un kiwi avec succès

Vous rêvez d’avoir votre propre plant de kiwi dans votre jardin ? Rien de plus simple ! Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail quand et comment planter un kiwi pour obtenir une récolte fructueuse. Alors suivez nos conseils et préparez-vous à déguster vos propres fruits.

Le choix du terrain : sol acide à neutre, drainé et fertile

Les kiwis sont des plantes qui nécessitent un sol spécifique pour bien se développer. Le type de sol idéal est un sol acide à neutre, drainé et fertile, c’est-à-dire qu’il doit être légèrement humide, mais sans trop d’eau stagnante. Il est essentiel de prendre en compte ces critères lors de la plantation de votre kiwi, sinon cela pourrait compromettre sa croissance et impacter la qualité des fruits récoltés.

Comment vérifier le pH de votre sol ?

Pour connaître le pH de votre sol, vous pouvez effectuer un test de pH à l’aide d’un kit ou d’un appareil de mesure que vous trouverez facilement en jardineries. Une fois cette information en main, vous pourrez éventuellement ajuster le pH du sol si nécessaire, en y ajoutant par exemple de la chaux pour augmenter son alcalinité ou encore de la terre de bruyère pour le rendre un peu plus acide.

A lire également : Guide ultime pour planter des iris avec succès

Quand planter un kiwi : la plantation automnale est idéale

Pour donner toutes les chances à votre kiwi de bien s’enraciner et de se développer, il est recommandé d’effectuer la plantation durant l’automne. En effet, cette saison offre des conditions climatiques propices au développement des kiwis, avec des températures assez douces et un sol généralement humide mais pas trop froid. Cela permettra aux racines du plant de bien se développer avant l’hiver et d’assurer une meilleure croissance par la suite.

Lire aussi :   Comment poser un portail coulissant ?

Quelques conseils pour la plantation automnale

  • Choisissez un pied femelle et un pied mâle : les kiwis sont des plantes dioïques, c’est-à-dire qu’il y a des pieds mâles et des pieds femelles. Pour obtenir une bonne pollinisation et ainsi favoriser la formation des fruits, il est nécessaire d’avoir un pied mâle pour environ cinq pieds femelles.
  • Préparez le terrain : ameublissez le sol sur 40 cm de profondeur et incorporez du compost bien décomposé pour enrichir la terre et faciliter la reprise du plant.
  • Plantez vos plants de kiwi : creusez un trou d’une trentaine de centimètres de profondeur et largeur, placez-y délicatement votre plant, rebouchez le trou et tassez légèrement pour éviter la création de poches d’air autour des racines.
  • Arrosez abondamment : l’arrosage est crucial lors de la plantation, il permet d’aider les racines à bien s’installer dans leur nouvel environnement et évite que le plant souffre du stress lié au changement de lieu.

Les kiwis ont besoin d’un paillage épais pour supporter le froid de l’hiver

Afin de protéger vos plants de kiwi contre le froid pendant l’hiver, il est indispensable de bien les pailler. Le paillage épais a plusieurs fonctions : il permet tout d’abord de maintenir une température constante autour des racines en formant une barrière isolante contre le froid. De plus, il limite l’évaporation de l’eau et empêche ainsi le sol de sécher trop rapidement, favorisant un bon développement du système racinaire.

A lire également : Le guide ultime pour planter un hibiscus avec succès

Lire aussi :   Le guide ultime pour tailler les rosiers au bon moment

Les différents types de paillage pour les kiwis

Il existe plusieurs types de matériaux qui peuvent être utilisés comme paillis pour vos plants de kiwi. Voici quelques options :

  • Paille : la paille est un matériau naturel abordable, très efficace contre le froid et facile à mettre en place. Veillez simplement à ce qu’elle ne soit pas porteuse de graines indésirables.
  • Écorce ou copeaux de bois : ces matériaux sont très esthétiques et ont également d’excellentes propriétés isolantes. Ils conviennent particulièrement aux jardins ayant un aspect plus soigné et travaillé.
  • Feuilles mortes : les feuilles mortes offrent un paillage efficace et écologique. Il suffit de les ramasser à l’automne et de les répartir autour des pieds de kiwi.
  • Compost semi-décomposé : le compost a l’avantage d’être riche en nutriments qui vont nourrir votre plant tout au long de l’hiver. Veillez simplement à ce qu’il ne soit pas trop frais, car cela pourrait provoquer des brûlures sur les racines.

Gérer les conditions climatiques extrêmes : pied, froid et hiver

Bien que les plants de kiwi soient assez résistants aux variations de température, il peut être nécessaire de prendre certaines précautions pour assurer leur survie durant des périodes de froid intense ou de fortes gelées. Voici quelques conseils pour protéger vos plants de kiwi :

A lire également : Guide pour planter et entretenir un yucca avec succès

  • Installez une protection contre le vent : Si votre jardin est exposé au vent, vous pouvez installer des brise-vent pour limiter les effets dévastateurs du froid et des rafales. Vous pouvez utiliser des clôtures végétales avec des haies d’arbustes persistants, des panneaux en bois, tissus à maille ou encore des canisses.
  • Protégez le pied : enveloppez le pied de votre kiwi dans un voile d’hivernage. Ce matériau permet de garder une certaine chaleur et limite l’impact du froid sur la plante, sans l’étouffer et tout en laissant circuler l’air.
  • Arrosez modérément avant une période de gel : un sol humide retient mieux la chaleur qu’un sol sec, ce qui offrira une protection supplémentaire contre le froid. Toutefois, n’arrosez pas trop abondamment car cela pourrait provoquer des pourritures ou endommager les racines.
Lire aussi :   3 idées pour un jardin unique

En suivant ces conseils pratiques, vous devriez être à même de réussir la plantation de votre kiwi et profiter de fruits succulents durant la saison estivale. Alors à vos outils, et bon jardinage !

A lire également : Le guide ultime pour planter et cultiver le jasmin étoilé