Rcc5w2afgaaoq9gvbv9k

Le guide ultime pour traiter l’eau de votre piscine en hiver

Si vous êtes propriétaire d’une piscine, il est essentiel de savoir comment entretenir et préserver propre son eau pendant la saison hivernale. Dans cet article, nous abordons les différentes étapes et conseils pour garantir une eau toujours claire et saine même au cœur de l’hiver.

Préparer la piscine pour l’hivernage

L’hivernage consiste à mettre votre piscine en « mode hiver », c’est-à-dire à réduire considérablement le fonctionnement des équipements et le traitement de l’eau. Le principal objectif de l’hivernage est de veiller à ce que l’eau reste en bon état pendant la période de non-utilisation.

Nettoyer minutieusement le bassin

Commencez par un nettoyage complet du bassin afin d’éliminer impuretés et éventuels débris. Retirez les feuilles mortes et autres végétations qui peuvent être tombées à la surface de l’eau, puis aspirez les saletés résiduelles incrustées sur les parois et le fond de la piscine à l’aide d’un robot automatique ou manuel.

A lire également : Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir sa piscine ? 

Baisser le niveau de l’eau

Il est également recommandé de diminuer légèrement le niveau de l’eau pour éviter les risques de gel des installations et faciliter la protection du bassin avec une bâche adaptée.

Traiter chimiquement l’eau

Avant de mettre en pratique l’hivernage, il faut veiller à rééquilibrer les niveaux de chlore, PH, alcalinité et stabilisant de l’eau pour assurer une meilleure conservation pendant l’hiver. Un traitement choc peut être nécessaire si votre eau présente des problèmes d’algues ou des bactéries résistantes.

Lire aussi :   Pourquoi la pierre de Bali est parfaite pour votre piscine ?

Maintenir un traitement minimal de l’eau pendant l’hiver

Il est essentiel de réaliser un entretien basique même pendant la période de non-utilisation. Une piscine abandonnée aux éléments est plus susceptible de rencontrer des problèmes d’alcalinité, de prolifération d’algues et autres dégradations mineures qui peuvent facilement perturber toute la machinerie en place avec le temps.

A lire également : Quels accessoires pour votre piscine ?

Vérifier régulièrement les niveaux de produits chimiques

  • Chlore : maintenez le niveau entre 1 et 3 ppm (parties par million)
  • pH : gardez le pH dans la plage idéale de 7,2 à 7,6 pour éviter la corrosion de vos équipements
  • Alcalinité : vérifiez l’alcalinité total afin d’éviter de gros écarts du pH
  • Stabilisant : surveillez régulièrement le taux pour éviter de trop fortes fluctuations du chlore

Ces niveaux doivent être contrôlés au moins une fois par mois pendant l’hiver et ajustés selon besoin pour garantir une qualité d’eau optimale lors de la réouverture au printemps.

Utiliser des produits d’hivernage

Pour faciliter l’entretien de la piscine pendant cette période, il existe des produits spécialement conçus pour garantir une protection efficace contre les algues et autres problèmes potentiels. Par exemple :

  • Algicides : un algicide vous aide à limiter le développement des algues dans votre piscine en hiver
  • Floculant : ce produit permet d’améliorer la filtration et d’éliminer plus rapidement les impuretés présentes dans l’eau
  • Clarifiant : améliore la clarté de l’eau tout au long de l’hiver
Lire aussi :   Pourquoi opter pour une mini piscine pour votre espace extérieur ?

Suivez bien les dosages recommandés par les fabricants pour éviter les surtraitements, qui peuvent endommager l’installation et nuire à la qualité de l’eau.

A lire également : Une simple coque pour profiter de votre piscine !

Protéger sa piscine avec une bâche d’hivernage ou un volet roulant

La bâche d’hivernage est un accessoire indispensable pour préserver l’état de la piscine durant la saison froide :

  • Elle empêche les végétaux, débris et poussières de pénétrer dans le bassin
  • Elle limite les risques de formation de glace à la surface et protège ainsi les équipements et le revêtement des parois du bassin
  • Une bâche opaque empêche également la photosynthèse nécessaire au développement des algues

Cependant, si vous désirez une meilleure protection et voulez éviter les manipulations lors de l’ouverture et la fermeture, vous pouvez opter pour un volet roulant motorisé. Ce système sécurisera également davantage votre piscine en prévenant le risque d’accidents en cas de présence d’enfants ou d’animaux domestiques.

A lire également : Le Guide des abris de piscine coulissants

Assurer la bonne circulation de l’eau

Enfin, même si vous choisissez l’hivernage passif (c’est-à-dire sans faire fonctionner la filtration en continu), il est important de brancher ponctuellement votre pompe pour garantir une distribution homogène des produits chimiques dans l’eau, ainsi qu’une bonne circulation de celle-ci. De plus, cela empêchera l’apparition de zones d’eau stagnante, propices au développement de problèmes incommodants tels que les algues.

Lire aussi :   Intégrer un sauna dans votre maison pour une harmonie thermale et bien-être

En résumé, le traitement de l’eau de votre piscine en hiver exige de la rigueur et quelques attentions régulières, mais ces efforts porteront leurs fruits lorsque vous retrouverez une eau propre et saine dès l’arrivée des beaux jours.