Gqxaxon3wpxnkfpgb45x jpeg

Les bons gestes à suivre pour remplacer un lino

Le lino est un revêtement de sol réputé pour sa robustesse et sa facilité d’entretien. Toutefois, au fil du temps, il peut subir des dommages importants ou une usure notable et doit alors être remplacé. Il est impératif de choisir un lino qui correspond au spécimen existant afin de respecter le rendu de la pièce en question.

 

Comment retirer un lino endommagé ?

Lors de l’enlèvement d’un lino endommagé, le processus doit être méthodique afin de garantir un résultat efficace et de préserver l’intégrité du revêtement se trouvant sous celui-ci. Les étapes à suivre pour retirer un sol en lino collé dépendent de plusieurs facteurs, notamment du type de support, de la qualité du lino et de la nature de la colle qui a été utilisée. Avant de commencer, il est essentiel de se munir d’équipements de protection pour travailler en toute sécurité. Préparez la pièce pour le décollage en vous assurant qu’elle soit vide et bien ventilée.

A lire également : Les bons gestes pour économiser sur son chauffage d’appoint

Pour décoller le lino, utilisez des outils appropriés tels qu’une spatule et un cutter. Choisissez des bandes de lino pour faciliter le processus. Cette action peut causer un arrachement partiel du revêtement en petits morceaux. Si cela se produit, une solution efficace consiste à utiliser une décolleuse, une machine spécialement conçue pour ce type de travaux. Poursuivez en coupant les bandes de lino avec précaution à l’aide du cutter et servez-vous en même temps de la décolleuse pour détacher systématiquement le revêtement. Assurez-vous d’enlever les résidus de colle qui restent à la fin de l’opération et songez à poncer le sol pour obtenir une finition parfaite. Un ponçage avec des bandes abrasives au corindon ou l’utilisation d’une ponceuse électrique peut être recommandé pour cette étape, afin d’obtenir une surface lisse et propre pour le nouveau revêtement.

A lire également : Assurance habitation : les étapes à suivre pour l’avoir.

Lire aussi :   Comment nettoyer efficacement un évier noir sans l'abîmer ?

 

Pose du nouveau lino

Une série d’étapes clés doit être suivie afin de garantir un résultat impeccable lors de la pose d’un lino en rénovation. Notez que les imperfections du sol seront visibles, surtout avec un lino à faible épaisseur. Réalisez ainsi un ragréage pour aplanir la surface. Pour une installation parfaite, veillez à bien dépoussiérer et à retirer les plinthes la veille de la pose.

Pendant la phase de préparation du lino, assurez-vous de le centrer minutieusement et de prévoir un excédent d’au moins 5 centimètres de chaque côté. Utilisez un cutter et une règle métallique pour les découpes afin de protéger les murs et le sol. Ensuite, fixez le revêtement en fonction de la taille de la pièce. Si votre espace mesure moins de 12 m², utilisez de l’adhésif double-face que vous appliquez le long de chaque bord du lino pour l’adhérer au sol. Entre 12 et 20 m², utilisez des bandes d’adhésif espacées tous les mètres. Enfin, pour les espaces dépassant les 20 m² ou sujets à un fort passage, l’utilisation de colle spéciale ou de fixateur est recommandée.

A lire également : Remplacer sa chaudière en 2022 : Les aides du gouvernement en 2022

Si vous optez pour la pose collée du lino, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • Pliez la moitié du revêtement ;
  • Encollez le sol avec une spatule crantée ou un rouleau, puis laissez reposer pendant 10 à 20 minutes ;
  • Repliez le lino en le marouflant soigneusement du centre vers l’extérieur, et répétez cette opération pour la seconde partie du revêtement ;
  • Terminez en procédant aux finitions : découpez proprement les retours à l’aide d’un cutter ou d’un araseur, sans toucher aux angles ;
  • Renforcez l’adhérence du revêtement en appliquant de la colle ou de l’adhésif au niveau des découpes ;
  • Posez enfin les barres de seuil et replacez les plinthes pour une finition impeccable.
Lire aussi :   Guide pratique pour redonner vie à vos vieux meubles en bois

 

A lire également : Professionnels du BTP : trouvez les bons fournisseurs !

Bien entretenir son lino

L’entretien régulier du lino est essentiel pour en assurer la longévité. Un nettoyage quotidien à l’aide d’un aspirateur ou d’un balai est fortement recommandé pour éliminer les saletés et les débris qui pourraient endommager la surface du sol.

Un nettoyage en profondeur, bien que moins fréquent, est parfois nécessaire pour préserver la qualité du revêtement. Plusieurs produits ménagers peuvent être utilisés à cet effet, tels que le savon noir liquide, le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et les cristaux de soude, idéaux pour éliminer les taches tenaces et redonner de l’éclat au lino. Il est primordial de réagir de manière appropriée face à des tâches spécifiques, comme les taches noires ou les moisissures. Vous pouvez utiliser des solutions adaptées telles que l’alcool à 90°, le white spirit, l’ammoniaque en petite quantité ou l’eau oxygénée. Par ailleurs, il est important d’éviter l’utilisation de produits agressifs tels que la javel ou l’acétone, qui peuvent endommager les sols synthétiques.

A lire également :

Enfin, pour une protection maximale du lino, l’application de cire ou d’un produit lustrant est fortement recommandée. Cette couche protectrice aide à préserver la surface du sol et lui confère un éclat de propreté et un aspect comme neuf. 

Lire aussi :   Comment nettoyer prise et interrupteur ?

 

En suivant attentivement ces étapes de décollage et de pose, et en accordant un soin particulier à l’entretien régulier, vous conservez l’esthétique de votre sol en lino.