Protégez le bois dans tous ses aspects

Protégez le bois dans tous ses aspects

Indispensables pour la finition de vos travaux en bois et pour l’entretien, les huiles pour le bois permettent à votre bois d’être protégé. Avant d’acheter une huile pour bois, il faut cependant savoir quel type d’huile convient le plus à vos besoins.

Utilisez la bonne huile pour le bois de votre terrasse

Les terrasses en bois dur sont naturellement plus résistantes aux intempéries, aux moisissures, aux algues et à la pourriture du bois. Cependant, elles doivent quand même être huilées afin de les imperméabiliser et de les protéger des dommages météorologiques à long terme, ainsi que d’autres menaces biologiques.

Les traitements des terrasses en bois avec des produits à base d’huile, comme il est expliqué sur ce site, fonctionnent en pénétrant dans les bois de votre terrasse. Là, ils sèchent et durcissent dans le grain du bois pour former une barrière solide, durable et imperméable à l’eau ainsi qu’aux intempéries. La pluie perle à la surface et permet à l’eau de s’écouler. Cela aide à éviter les infiltrations d’eau qui peuvent rendre les zones sujettes aux moisissures et aux algues, qui à leur tour peuvent devenir glissantes.

A lire également : Le bardage en bois extérieur : un choix durable et esthétique pour sublimer votre façade

Lire aussi :   Comment lessiver un plafond sans laisser de traces ?

Les huiles de bois pour le parquet

Au fil du temps, votre parquet peut commencer à perdre l’éclat et la couleur qu’il avait autrefois. Cela est très probablement dû au fait que votre sol a besoin d’être rafraîchi et ravivé avec de l’huile. Huiler les planchers de bois contribue à améliorer l’apparence générale de sa surface, à ajouter de la protection et à les nourrir.

Au-delà de l’aspect esthétique qu’apporte l’huile, elle joue aussi un rôle dans la protection du sol. Les revêtements de sol en bois étant vulnérables aux taches liquides (telles que le vin, le cola et la sauce), une simple finition huilée évitera les taches indésirables. L’huile elle-même agit comme une couche protectrice. Autrement dit, les liquides ne peuvent pas être absorbés par les fibres du bois.

A lire également : Tout savoir sur le vieillissement du bardage en bois naturel

protéger le bois huile pour le bois

L’huile pour le teck du mobilier extérieur

Le mobilier extérieur a également besoin d’être huilé de façon régulière. L’huile pour le teck est le meilleur type d’huile pour cela. L’huile de teck pénètre profondément dans le bois pour le protéger et le nourrir de l’intérieur. Ceci est important pour les meubles de jardin, car l’huile de teck les empêchera d’être endommagés par la pluie. De plus, comme elle ne forme pas de pellicule (comme le ferait une peinture), elle ne peut pas s’écailler ou se décoller.

Lire aussi :   La méthode parfaite pour éliminer un chewing-gum sur un tapis

Les meubles de jardin, en particulier les meubles de jardin en teck, ternissent avec le temps et commencent à paraître gris et patinés. En utilisant régulièrement de l’huile de teck (une fois par an ou tous les deux ans), vous pouvez éviter cet effet grisonnant. Si vos meubles extérieurs ont déjà l’air gris et patinés, vous pouvez les dégriser avant d’utiliser de l’huile de teck pour leur redonner une belle couleur miel doré.

A lire également : Déco : le bois massif pour créer un intérieur chaleureux

Huilez aussi votre bardage en bois

Enfin, n’oubliez pas d’huiler régulièrement votre bardage en bois. C’est très important pour garder son aspect naturel. Cela permet aussi de le renforcer et de le protéger. Une bonne huile pour votre bardage n’est pas seulement un revêtement de surface. Bien qu’elle offre une protection, elle pénètre profondément dans les pores du bois et se combine avec la fibre du bois pour améliorer l’apparence de votre bardage. Tout cela avec une finition durable.

En effet, les huiles spéciales pour les bardages ont une durée d’action de plusieurs mois, laissant votre bardage impeccable pour plusieurs saisons. Généralement, il faut huiler votre bardage en bois une fois par an grand maximum.