uSED35ljYSn4zKhuwYpD

Comment bénéficier de l’aide financière d’Anah pour vos travaux dans un logement ?

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) offre des aides financières pour la concrétisation des travaux au sein d’une habitation. Elle prend en compte l’adaptation à la perte d’autonomie, la rénovation énergétique, etc. Pour bénéficier de ces travaux, il faut avoir un logement qui date d’au moins 15 ans. Ce dernier doit constituer votre résidence principale. Apprenez-en plus ici.

Que retenir d’Anah ?

L’Anah est cette agence qui propose un large panel d’aide pour réaliser des travaux au sein de votre logement. L’aide financière accordée concerne notamment les travaux de rénovation énergétique. À cet effet, l’anah La Rochelle propose les aides ci-après :

  • Habiter mieux sérénité : il s’agit d’un projet de rénovation dont l’objectif est d’atteindre une performance énergétique d’au moins 35% ;
  • MaPrimeRénov : c’est aussi un projet de rénovation ponctuel ou non à l’instar des travaux de changement de mode de chauffage ou d’isolation.

L’aide concerne aussi les travaux d’amélioration de votre logement, dont les travaux de rénovation d’électricité, d’eau ou de gaz. En plus, elle couvre l’adaptation de votre logement en perte d’autonomie, dont l’installation d’un monte-escalier électrique.

A lire également : Comment choisir son type de matelas en ligne ?

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’aide d’Anah ?

L’aide financière accordée par l’Anah doit être d’au moins 1500 euros hors taxes, peu importe la nature de l’aide demandée. L’ultime condition pour jouir de cette aide se rapporte à la date de réalisation des travaux dans le logement. Cela doit être d’au moins 15 ans. Pour une aide aux travaux de rénovation, le logement concerné doit être obligatoirement votre résidence principale. Outre cette condition, vous devez prendre l’engagement de vivre rigoureusement dans le logement nécessitant les travaux pendant 6 ans.

Lire aussi :   La mixologie ou l’art du cocktail.

À l’issue de l’engagement, vous aurez un document que vous devez remplir sur le formulaire papier qui vous sera présenté ou en ligne. Le retour du document doit se faire via courrier à l’Anah. Concernant les conditions relatives aux ressources, sachez que les revenus de tous les occupants du logement ne doivent pas être supérieurs à un seuil de ressources réparties en deux catégories. Il s’agit de :

A lire également : 4 avantages d’opter pour un lit enfant gigogne

  • Revenus modestes ;
  • Revenus très modestes.

En effet, l’Anah accepte les revenus fiscaux de référence (RFR). Le dernier point des conditions pour bénéficier de l’aide financière d’Anah est l’accompagnement obligatoire. Ce dernier est assuré par un opérateur-conseil qui œuvre dans un bureau d’études ou dans une association spécialisée. Il vous guide tout au long de votre projet, en faisant en sorte que ce dernier concorde avec les caractéristiques de votre logement, mais aussi en tenant compte de votre situation.

Quelles sont les démarches pour obtenir l’aide d’Anah ?

Pour bénéficier de l’aide que propose l’Anah, vous pouvez faire votre demande directement en ligne. L’autre possibilité, c’est de contacter l’agence par courrier. À savoir qu’il est possible de donner mandat à un tiers qui se chargera de faire la demande d’aide financière à votre place.

A lire également : Tout savoir sur la technologie des matelas roulés

Lire aussi :   Trouver facilement un pro près de chez soi

Par ailleurs, il convient de souligner que le montant de l’aide n’est pas versé automatiquement. Ce montant varie en fonction de certains paramètres, dont la nature des travaux à réaliser, les coûts affectés, mais aussi vos ressources personnelles.