Izagnaobz1wh0vnjgupi

Contreventement de charpente : qu’est-ce que c’est ?

Construire des bâtiments solides et résistants est une tâche qu’il faut réaliser avec des techniques efficaces. Dans les domaines de l’architecture et du génie civil, le contreventement de charpente est une meilleure stratégie de construction. Il regroupe différentes techniques permettant de stabiliser des bâtiments pour faire face aux intempéries. 

 

Un système de stabilisation de bâtiment 

Le contreventement de charpente est très connu par les professionnels en construction de bâtiment. Il est généralement appliqué dans les régions qui connaissent souvent des tempêtes ou des vents violents. Cette technique consiste à stabiliser globalement une charpente pour éviter au maximum les effets horizontaux provenant d’une tempête, d’un séisme ou d’autres intempéries. Il est alors avantageux de faire construire sa maison avec le contreventement en vue de résister à la pression du vent et aux risques. La structure entière de la charpente est disposée de façon locale pour contrer toute sorte de flambage

A lire également : Le remplacement de la charpente métallique d’un bracon

 

Les différents types de contreventement de charpente

Il existe essentiellement trois types de contreventement de charpente. Qu’ils soient appliqués sur une charpente métallique ou pas, chacun d’eux présente son fonctionnement et ses avantages propres. Cependant, ils participent tous à la stabilité et à la résistance du bâtiment. 

Lire aussi :   3 conseils pour faire de votre coin cuisine un espace fonctionnel

 

Contreventement diaphragme

Ce premier type de contreventement est le plus répandu à cause de sa simplicité et de son efficacité. Il est effectué grâce à une technique de remplissage et s’adapte à tous les types de charpentes. Ainsi, le contreventement diaphragme est une meilleure option. Cependant, bon nombre de personnes l’exploitent pour la stabilisation de leurs murs en ossature de bois. Pour réaliser ce type de contreventement, il est préférable de fixer des panneaux dans les cadres en bois. 

 

Contreventement de rigidification des nœuds 

Ce troisième type de contreventement de charpente est adapté aux cadres portiques. Généralement, avec la rigidification des nœuds, il est plus facile d’éviter de grandes diagonales. Elle donne un aspect agréable et esthétique à toute la charpente. Pour appliquer la rigidification, il faut utiliser des portiques et en faire des supports pour la couverture du bâtiment. Dans ce cas, vous pouvez obtenir de larges espaces dans la pièce. Cette technique est idéale pour la construction des entrepôts industriels. 

A lire également : Les avantages d’un bureau d’étude technique pour la rénovation d’un bâtiment ?

 

Contreventement triangulaire

Encore connu sous le nom de contreventement en treillis, le triangulaire est aussi fréquent. Il se fait à l’aide de 4 treillis (N, K, V et croix). Ce sont des éléments très efficaces pour stabiliser convenablement les bâtiments. Ils triangulent la charpente et lui permettent de maintenir sa résistance pendant longtemps. 

Lire aussi :   Les 6 EPI à avoir absolument pour vos travaux de rénovation

 

Les principes de base d’un contreventement de charpente

Le contreventement de charpente se base sur deux grands principes. Vous trouverez, en cliquant sur ce lien, comment s’effectuent ces travaux. Tout d’abord, il y a la stabilité de la couverture du bâtiment. Cela permet d’éviter les risques de décoiffage en cas de tempête ou de vent violent. Le second principe est celui de l’équilibre de la structure de la charpente. Selon cette règle de base, la résistance d’une charpente repose sur son ossature. Il est alors nécessaire de bien l’équilibrer pour contrer les chocs. 

A lire également : Pourquoi installer un élévateur plutôt qu’un ascenseur ?

 

Conclusion

Le contreventement de charpente est une stratégie bien connue dans le domaine de l’architecture et du génie civil. Il permet d’assurer la stabilité des bâtiments et de renforcer leurs résistances face au vent, au séisme, etc. Il existe en général trois types de contreventement de charpente : le contreventement en diaphragme, le triangulaire et la rigidification des nœuds.