GSShCTsdeRw5jolMJgKX

Comment prendre soin de ses plantes ?   

Que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur, les plantes vertes apportent une atmosphère particulièrement agréable, purifient l’air et assainissent l’environnement. De même, les plantes contribuent au bien-être des personnes vivant dans leurs milieux respectifs. De plus, elles résistent dans le temps et gardent leurs verdures lorsqu’elles sont bien entretenues. Découvrez ici comment prendre soin de ses plantes pour mieux profiter de leurs bienfaits.

Choisir l’emplacement idéal

Le choix de l’emplacement est un critère essentiel si vous désirez avoir des plantes épanouies. Généralement, il est conseillé de planter les graines dans un endroit à l’est ou à l’ouest. S’il s’agit des plantes d’intérieur, posez les graines dans des vases et placez-les devant une fenêtre orientée vers l’ouest ou l’est. Cet emplacement permettra à vos plantes de bénéficier de la lumière naturelle. Lorsque les plantes de l’intérieur sont par exemple placées à deux mètres de la fenêtre, elles ne reçoivent qu’un quart des rayons solaires. 

A lire également : Comment bien entretenir ses plantes d’intérieur ?

Choisir les plantes

Chaque plante a ses caractéristiques. En plus des soins quotidiens, chaque plante s’épanouit dans un endroit spécifique. Ainsi, si vous souhaitez avoir des plantes dans un emplacement sombre ou clair, renseignez-vous sur le type de graines bio à planter. Pour un emplacement sombre et chaud, il est conseillé d’opter pour le dragonnier, le kentia ou le dieffenbachia. Néanmoins, le palmier à bétel et le pied d’éléphant sont propices pour un emplacement clair. Les tilleuls d’appartement, les palmiers de montagne et les philodendrons adorent se développer dans les zones sombres et fraîches à la fois.

Lire aussi :   Comment construire une maison ouverte sur l'extérieur ?

L’arrosage

Dès que vos plantes commencent par sortir de terre, rassurez-vous que la terre reste toujours humide autour. Le contrôle de l’humidité se fait avec le doigt. Si vous constatez que la terre est sèche, procédez à l’arrosage. Les plantes dans un endroit sombre méritent un arrosage toutes les deux semaines. Celles posées dans des endroits clairs auront besoin d’être arrosées deux fois par semaine. 

A lire également : Chambre de culture d’intérieur : ce qu’il faut savoir aujourd’hui

Le rempotage

Prendre soin de ses plantes intérieures ou extérieures, c’est aussi les rempoter. Le rempotage se fait chaque année, entre février et mars. Pour le faire, il faudrait choisir un pot trois fois plus grand que celui dans lequel se trouve la plante concernée, tapisser le fond avec un nouveau terreau frais. Vous allez ensuite retirer la plante et la déposer dans le nouveau pot. Pour finir, vous pouvez disperser le terreau autour d’elle et tapoter légèrement. Il ne vous reste qu’à l’arroser et la laisser dans son emplacement initial.

L’engrais

L’engrais est nécessaire dans la période de croissance des plantes. Cette croissance se fait entre mars et septembre. Pendant ce temps, il est recommandé de donner de l’engrais à vos plantes tous les quinze jours. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser un terreau longue durée qui sera ajouté au terreau pour nourrir la plante toute l’année. 

A lire également : Tout savoir au sujet de la chambre de culture

Lire aussi :   Besoin d’un espace supplémentaire ? Pourquoi opter pour un box de stockage ?

Les nuisibles

Pour débarrasser vos plantes des nuisibles, les produits phytosanitaires sont à votre disposition sur le marché. Vous avez une grande variété de choix. Toutefois, si vous désirez prévenir l’infestation, il existe des bâtonnets insecticides pour éloigner les nuisibles. Pour lutter contre les petits parasites comme les sciarides qui s’attaquent aux racines, vous devez mettre une pastille antimoustique dans l’eau d’arrosage.

Les effets de l’air sec

En hiver, l’air devient sec à l’intérieur, ce qui assèche les extrémités des plantes intérieures comme le palmier. Les plantes d’appartement sont prises en otage par les araignées rouges. Pour éviter ces situations, il faudrait vaporiser régulièrement de l’eau sur les plantes. Un spray antiacarien est aussi indispensable lorsque la situation s’envenime.