Kivvz4eyjgb0d5e1zxoj jpeg

Comment programmer les radiateurs électriques dans une maison ?

A l’extérieur la météo se rafraîchit, et vous commencez à le ressentir dans votre logement. Le sol vous paraît frais, ainsi que la façade intérieure de vos murs. Il est temps de mettre en marche vos radiateurs de chauffage. Chaque année, vous hésitez, et bien souvent, vous finissez par régler tous vos radiateurs à la même température. En peu de temps, vous pouvez pourtant effectuer une programmation qui va optimiser l’efficacité et le coût de votre chauffage. Ce paramétrage doit prendre en compte la technologie des différents types de radiateurs ainsi que la nature des pièces à chauffer. Mais alors, comment bien programmer les radiateurs électriques dans votre maison ? Avec ces quelques conseils, vous allez y voir plus clair sur le fonctionnement de vos systèmes de chauffage.

 

Tenir compte des différents corps de chauffe de vos radiateurs

Vous détenez sans doute plusieurs modèles de radiateurs électriques dans votre maison. Les anciens radiateurs de type convecteur électrique n’offrent pas autant de complexité et de souplesse. En revanche, sur un appareil plus récent, la grande différence réside dans la nature du corps de chauffe. Un radiateur à fluide ne se règle pas comme des radiateurs à inertie sèche ; de même qu’un radiateur à inertie fonte est différent d’un corps de chauffe en céramique.

A lire également : 4 arguments convaincants en faveur du radiateur plinthe

Lire aussi :   Comment créer une tête de lit en cuir ?

Pour optimiser votre budget, vous pouvez dessiner un plan de votre logement avec chaque radiateur. Si vous avez investi dans des appareils en fonction des pièces, vous avez sans doute les deux types de radiateurs.

Dans les cas d’un radiateur à fluide caloporteur, il faut prendre en compte la montée rapide en température. Inutile donc de prévoir des plages horaires trop larges par exemple lorsque vous n’êtes pas chez vous. Vous ne profiterez pas de cette puissance anticipée. La solution est plutôt de déterminer les moments clé où vous êtes à l’intérieur. L’utilisation des pièces d’eau, comme la salle de bain, par les enfants en fin de journée par exemple.

Pour vos radiateurs fonctionnant avec un corps de chauffe à inertie sèche, ça vaut vraiment le coup d’y passer un peu plus de temps. Leur pouvoir d’accumulation vous permet de profiter de leur chaleur douce pendant plusieurs heures. En plein hiver, pour votre confort, programmez-les avant que vous ne soyez rentrés du travail. De même, un radiateur à inertie en fonte peut être arrêté en début de soirée. Il vous apportera de la chaleur jusqu’au coucher.

A lire également : La domotique : le confort, la praticité et la sécurité à votre portée

Lire aussi :   Tout savoir au sujet de la chambre de culture

 

Régler la température en fonction de l’usage de la pièce

Pour réaliser 7 % d’économies sur votre facture, l’ADEME (Agence de la transition écologique) préconise de baisser de 1°C. Nous vous proposons déjà d’y penser pour les chambres ou le bureau, que l’on équipe parfois d’un radiateur électrique 1000 à 2000 W.

Au quotidien, voici ce que nous pouvons vous conseiller pour un confort raisonnable :

  • 16°C dans une pièce peu ou non utilisée (salle de sport par exemple) ;
  • 17°C pour une salle de bain pendant que vous ne l’utilisez pas, et jusqu’à 22°C lorsqu’elle est occupée ;
  • 16 à 18°C pour une chambre à coucher (20°C pour les enfants) ;
  • 19°C pour les pièces de vie comme le séjour.

Bien sûr, le résultat est fonction des matériaux employés pour la construction de votre bien et de votre isolation. N’hésitez pas à faire des devis pour isoler un mur qui vous semble froid en permanence par exemple. Cela peut être le cas du côté de votre maison exposé au nord. Renseignez-vous, cela n’est pas nécessairement coûteux grâce à des aides de l’Etat.

A lire également : Les accessoires indispensables à avoir dans votre salle de bains

Des radiateurs performants et leur bon entretien sont aussi indispensables pour réaliser des économies d’énergies (détection de fenêtres ouvertes par exemple). Adressez-vous à des marques qui maîtrisent leurs produits, de la conception jusqu’à la production du produit fini, comme Carrera.

Lire aussi :   3 articles indispensables pour attaquer l'hiver du bon pied

Quelle technologie pour programmer les radiateurs

Chaque radiateur électrique horizontal ou vertical dispose d’un écran digital permettant de dicter à l’appareil comment il doit fonctionner. Des fonctions sont déjà enregistrées, par exemple vous disposez d’un mode nuit et d’un mode confort. Pour un fonctionnement idéal, vous pouvez alors lui indiquer les horaires concernés par ces modes.

 

En applique, en format encastrable ou en accessoire mobile, vous détenez un programmateur central ? Ce système de régulation des radiateurs inertie ou à fluide peut vous permettre d’optimiser l’énergie. Si cela vous parait complexe, vous pouvez solliciter les services d’un professionnel installateur. Véritable objet tech, il remplace chaque thermostat individuel. Adapté aux grands espaces, il envoie des ordres de commande sur toute votre installation. Cet outil permet de définir des zones, des plages horaires, avec à chaque fois une température différente diffusée.
Aujourd’hui, ce secteur évolue au profit d’un nouveau genre de radiateur intelligent connecté. De plus en plus utilisé, le pilotage existe désormais à distance, via une application.

A lire également : Combien prévoir pour l’installation du chauffage dans son habitat ?