VSwKYbYQ0Ll35luEw5N4

Fuite d’eau à domicile, comment gérer ?

Êtes-vous régulièrement confrontés à des problèmes de fuite d’eau dans votre domicile ? Alors finis les stress et les angoisses. Nous vous amenons à la découverte des méthodes à tenir lorsqu’une pareille occurrence arrive.

C’est peu ergonomique de faire appel immédiatement à un plombier lorsqu’un tuyau ou un joint laisse passer de l’eau. Il existe de bons moyens qui vont vous permettre de gérer cet écoulement dans un premier, avant de faire ensuite appel à un professionnel si cela est encore nécessaire. 

La précipitation élimine les bons réflexes et rend peu efficace l’intervention pour stopper la propagation de l’eau. De plus, aucune fuite ne mérite d’être prise à la légère. Voici donc les gestes à suivre.

Commencez par assurer votre sécurité en coupant l’électricité lorsqu’il y a fuite d’eau 

Pour tout problème d’installation sanitaire, il est d’usage de faire recours au professionnalisme d’un plombier à Cannes ou dans tout endroit dans le monde où l’on se trouve.

Mais si vous êtes victimes d’une fuite d’eau et que cette fuite libère de l’eau à grande vitesse alors, votre premier réflexe doit être celui de stopper le passage du courant électrique. Les risques qu’une électrocution survienne après une fuite d’eau sont énormes. Il suffit que l’eau rencontre un seul câble non isolé et toutes les pièces où l’eau coule deviennent un véritable champ de mines. 

Utilisez un moyen pour ralentir l’écoulement de l’eau dans toute la maison

L’eau cherche à se répandre dans toute la maison, à atteindre le voisinage ou alors à inonder la pièce si elle est sans voie d’évacuation. Après avoir rapidement coupé l’électricité, cherchez donc à présent à freiner l’expansion de l’eau.

Pour cela, faites preuve d’une petite ingéniosité. Si le débit de la fuite est modéré, utilisez une éponge, une bassine ou une serpillière pour limiter l’éventuelle inondation. Si par contre le débit est trop élevé, assurez-vous que l’eau ait une voie d’évacuation ou chercher à très vite fermer l’arrivée d’eau. 

Pour couper l’arrivée d’eau, servez-vous des robinets d’arrivée d’eau situés sous l’évier, dans les toilettes ou près du compteur d’eau. Si votre fuite ne dépend pas de ces arrivées-là, utilisez le robinet principal d’arrivée d’eau. Il se trouve d’usage dans le garage, en bordure de votre terrain dans une petite ouverture ou au sous-sol de la maison.

Localisez la source de la fuite 

Dans le cas où vous avez réussi à localiser l’origine de la fuite avant de fermer l’arrivée d’eau, vous gagnez quelques heures d’avance. Ainsi, l’eau pouvait sortir soit d’un tuyau ou d’un joint abîmé, soit d’une canalisation défectueuse ou soit d’un filtre à eau de l’un de vos outils ménagers.

Mais dans la mesure où cela vous a échappé, essayez à présent de remonter la flaque d’eau laissée au sol. Si la fuite est invisible c’est-à-dire qu’elle se retrouve dans la structure de la maison, la localisation du point de chute facilitera le travail du plombier. Il faut malheureusement rappeler qu’une telle situation peut provoquer des dégâts jusqu’à chez le voisin. 

Faites un petit bricolage et contactez le plombier 

Si vous êtes maîtres de petit bricolage, vous pouvez refermer la suite en utilisant une colle à colmatage ou en remplaçant l’élément usé. Mais si cela ne revient pas de votre ressort, faites appel à un plombier et attendez-le calmement. 

Préparez pour la réparation, une somme comprise entre 100 € et 300 €, et voire plus au cas où vous n’avez pas encore pu détecter le problème. En tant que locataire, ce problème ne vous engage qu’au cas où la fuite est propre à votre local. 

Conclusion 

Une fois que le défaut a été réparé, aérez votre maison afin que le séchage soit rapide. La gestion d’une fuite d’eau est assez facile lorsque vous avez de la promptitude à agir. Ce casse-tête provient généralement de l’usure du conduit ou d’une malfaçon dans l’installation.