wv1mTeLCrNx2zIua4INh

Comment hiverner une piscine hors sol ?

 Après la période estivale, votre piscine hors sol ne vous servira plus. La raison est que vous n’aurez pas la possibilité de vous baigner dans l’eau très glacée de la piscine. Cependant, il est important de penser à hiverner votre piscine hors sol afin de la préserver contre les basses températures et pouvoir l’utiliser lorsque les températures seront à nouveau en hausses. Comment réaliser l’hivernage de votre piscine hors sol ? Voici les détails.

Pourquoi utiliser une piscine hors sol chez soi ?

L’un des premiers avantages de ce type de piscine est son installation facile. Pour cela, vous pouvez choisir la meilleure piscine hors sol grâce à ce comparatif. Lors de la pose, vous n’aurez pas besoin d’engager de grands travaux. En plus, ce type de piscine s’intègre parfaitement dans tous les jardins, peu importe la surface. 

Il existe plusieurs types de piscines hors sol à savoir, la piscine hors sol rigide, la piscine hors sol autoportante et la piscine hors sol gonflable. Ces modèles sont disponibles en plusieurs matériaux et formes sur le marché, alors le choix dépendra de votre besoin. En effet, pour choisir la taille et le matériau adéquats, il faudrait préciser si la piscine est destinée aux enfants, ou si elle est destinée pour une utilisation familiale, etc. Les piscines gonflables sont souvent utilisées pendant la période estivale. Une fois cette saison terminée, elles doivent être rangées et préservées des faibles températures.

Hiverner votre piscine hors sol

Au prime abord, il existe deux types d’hivernage de la piscine hors sol : l’hivernage actif et l’hivernage total. Le premier consiste à continuer l’entretien et la filtration de la piscine durant la période hivernale, mais de manière moins fréquente. L’hivernage passif consiste à arrêter l’utilisation de la piscine et le fonctionnement total du système de filtration pendant la période d’hivernage.

L’hivernage passif de votre piscine

Pour utiliser cette méthode, vous devez attendre que la température de l’eau atteigne 12°C. Ensuite, commencez par nettoyer la piscine ainsi que tous ses accessoires. Puis, réalisez un traitement-choc. Après cela, laissez le système de filtration fonctionner au moins sur 24 heures et vérifiez le niveau de pH de l’eau. 

L’étape suivante consiste à enlever l’eau de la piscine jusqu’à ce qu’elle atteigne 10 cm en dessous des skimmers et des buses de refoulements. Une fois cette étape terminée, procédez à l’arrêt du système de filtration et faites la purge et la vidange de tous les équipements afin qu’il n’y ait plus d’eau à l’intérieur. Le filtre à sable devrait être formé pendant toute la période de l’hiver. Pour terminer, couvrez votre piscine à l’aide du matériel adéquat, mais avant, assurez-vous de protéger les équipements et accessoires de la piscine.

L’hivernage actif de votre piscine

Cette méthode n’est pas radicale et consiste à faire tourner votre piscine pendant la période hivernale, mais au ralenti. Ainsi, le système de filtration doit être mis en marche quelques heures tous les jours. N’oubliez pas qu’un entretien régulier s’impose lorsque vous utilisez cette méthode. Pour cela, vous devez attendre que la température de l’eau de la piscine soit en dessous de 12°C. 

Ensuite, nettoyez tous les équipements, le fond et les parois de votre piscine. Il est aussi possible de réaliser un traitement-choc de votre piscine et dans ce cas, le système de filtration doit tourner au moins pendant 24 heures. L’eau de la piscine doit être ensuite traitée grâce à une solution d’hivernage multiactions. Durant cette période d’hivernage, plus besoin de traiter l’eau. Par contre, le niveau du pH doit être continuellement vérifié et la durée de filtration doit être diminuée. Après cela, vous avez la possibilité de couvrir votre bassin ou non durant cette période.