Comment nettoyer des chaises en tissu très sale ?

Les techniques de nettoyage des chaises en tissu sales

Dans les maisons, les bureaux ou tout autre espace public, la décoration permet d’apporter une touche chaleureuse. Le mobilier y occupe une grande place. De ce fait, les chaises en tissu sont très utilisées. Elles permettent de s’asseoir et de se reposer. Toutefois, leur présence peut devenir inconfortable lorsque les mauvaises odeurs de transpiration, les tâches, les saletés ou les salissures les recouvrent. En plus d’anticiper leur vieillissement, elles peuvent repousser vos visiteurs. La méthode préventive consiste à habiller les chaises avec des housses qui seront lavées à forte eau en cas de nécessité. Si tel n’est pas le cas, il est important de songer à leur nettoyage. Heureusement, plusieurs produits d’entretien peuvent permettre de les faire briller à nouveau. De ce fait, nous vous proposons quelques astuces de grand-mère.

 

Les étapes préparatoires au nettoyage des chaises en tissu

Au fil du temps, les taches difficiles peuvent apparaitre sur les chaises et les fauteuils. Avant de procéder au nettoyage, quelques facteurs doivent être pris en compte. 

 

Déterminer la nature du tissu des chaises à nettoyer

Cette étape est déterminante, car, l’utilisation des produits inappropriés peut abimer les tissus de votre mobilier. Il faut donc identifier le type de tissu des chaises avant de choisir les produits qui vont avec. Il ne faut pas par exemple utiliser les produits des chaises en daim pour nettoyer celles en velours. Si le processus d’identification s’avère difficile, bien vouloir vous rapprocher des professionnels du métier ou des fabricants pour en savoir plus. 

 

Trouver l’étiquette portant le pictogramme

Comme les textiles, toutes les chaises en tissu possèdent certains codes. Ceux-ci sont relatifs au processus de nettoyage. Quelques pictogrammes permettent d’être fixés à ce sujet. Le W indique que la chaise peut être nettoyée à l’eau. Le P quant à lui indique que la chaise peut être nettoyée avec les détachants solvants. Concernant les pictogrammes W/P ou P/W, leur présence sur l’étiquette signifie que la chaise peut être entretenue simultanément avec l’eau et le solvant.

 

Effectuer un test au préalable

Passées les étapes précédentes, il faut procéder à un test. Loin de constituer une perte de temps, ce test met à l’abri des mauvaises surprises. Pour limiter les dégâts tels que les déchirures de tissus, effectuez-le sur une partie invisible des chaises. Le derrière ou le bas serait l’idéal si les résultats sont satisfaisants, vous pourrez entamer joyeusement leur nettoyage entier. Si c’est l’effet inverse qui se produit, vous saurez à quoi vous en tenir désormais. 

Utiliser l’aspirateur

Le recours à cet appareil vise à aspirer les résidus de poussière présents sur le tissu. En effet cette technique n’est pas uniquement destinée au dépoussiérage des moquettes et  des canapés en cuir. Bien au contraire, elle facilite la suite du nettoyage. C’est une sorte de nettoyage à sec. Pour plus d’efficacité, utilisez l’embout à poils fins. Il est conseillé pour les tissus de siège fragiles

Comment nettoyer des chaises en tissu très sale ?

Le nettoyage proprement dit des chaises en tissu

Après la mise en pratique des phases préparatoires, vous pouvez passer au nettoyage proprement dit. À cet effet, plusieurs méthodes de nettoyage peuvent être utilisées. 

 

Le nettoyage au vaporisateur

Le nettoyage à vapeur a su faire ses preuves en la matière. Utilisée pour les tissus tolérables à l’eau, cette technique consiste à balader le nettoyeur vapeur sur toute la surface de la chaise. De temps en temps, il faut revenir sur les surfaces déjà nettoyées pour enlever les traces de saleté. Cette méthode de nettoyage est très efficace. En fait, la vapeur produite s’incruste profondément dans les microfibres du tissu des chaises à nettoyer. 

 

Le nettoyage avec les produits d’entretien

Les produits d’entretien sont incontournables pour le nettoyage des chaises en tissu. Ainsi, le savon noir, le savon de Marseille, les détergents, les shampoings, l’alcool ménager, les désinfectants, les produits de lessive et de détachage peuvent être utilisés. Ils doivent être  dilués dans une petite quantité d’eau. Un litre est largement suffisant. Si vous choisissez le savon, il faut tremper un chiffon dans l’eau savonneuse et frotter la tâche à enlever. Au besoin, introduisez quelques gouttes d’eau de javel ou de désinfectant, pour désodoriser. Pour enlever les taches rebelles à l’instar des taches de stylo et des taches de sang, il faut recourir aux produits nettoyants à large spectre. 

 

Le nettoyage avec les produits de cuisine

Certains produits de cuisine ne sont pas uniquement destinés à la consommation. Il s’agit de la farine, du vin blanc, des jus de tomate et de citron, du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude et de l’eau gazeuse. Relativement au jus de citron, il permet entre autres de se défaire du chewing-gum. Après l’avoir décollé du tissu de la chaise, il faut l’imbiber de ce jus et laisser agir pendant quelques minutes avant de frotter avec une éponge savonneuse

S’il s’agit par exemple des taches de graisse ou de vin rouge, le vinaigre blanc peut être utile. Une fois que l’endroit à nettoyer est humidifié, appliquez-y un chiffon imbibé de vinaigre et frottez doucement jusqu’à disparition complète de la tâche. 

 

Les autres produits de nettoyage pour chaises en tissu

Ces produits n’appartiennent à aucune des catégories précitées. Il s’agit essentiellement des cristaux de soude qui permettent de nettoyer un fauteuil en Alcantara. De même, le dentifrice et l’ammoniaque sont des détachants hyper efficaces. À défaut de recourir à la machine à laver, l’ammoniaque et un peu d’eau tiède peuvent faire l’affaire.

 Après l’application de ce mélange, rincez avec les gants de toilette légèrement humidifiés. Le sèche-cheveux peut contribuer au processus de séchage. Toutefois, ne jamais se servir des essences de térébenthine. C’est une substance toxique et dangereuse. En fait, la térébenthine irrite la peau, les yeux et les voies respiratoires. En plus, c’est une substance inflammable.

   

Conclusion

Utiles au confort et à la décoration des espaces de vie, les chaises en tissu doivent être régulièrement nettoyées. Leur durabilité en dépend. À défaut de recourir aux housses de protection, il est possible de les nettoyer avec une panoplie de produits. Ceux-ci peuvent relever du domaine de l’entretien ou de la cuisine. Cependant, avant de bénéficier de leurs propriétés nettoyantes, il est important de respecter les étapes préparatoires. Elles sont entre autres relatives au dépoussiérage et à l’usage du vaporisateur.