W0VQfSArHwqp9yan5aDB

Comment faire une allée de garage en pavé ?

Le choix des pavés pour la construction d’une allée de garage est sans aucun doute le meilleur. En effet, le pavé est une solution économique et durable lorsqu’il s’agit de construire une allée de garage. Qu’elle soit destinée à un usage piéton ou automobiliste, l’allée de garage en pavé répond aux exigences. 

Toutefois, votre allée de garage en pavé doit être bien construite afin de garantir une longue pérennité. Voici comment procéder : 

Élaborer le projet

Comme tout projet, la construction d’une allée de garage en pavé nécessite préalablement une élaboration détaillée du projet. Afin d’améliorer vos allées vers votre garage, vous devez déterminer les éléments suivants :

  • La superficie de votre allée de garage : c’est une information cruciale, et dont vous devez absolument en avoir la connaissance. La connaître vous permettra de savoir quel nombre de pavés il vous faut, et d’obtenir un devis pour la construction.
  • La fréquence de passage sur les pavés, et le poids qu’ils doivent supporter : ces deux critères vont vous aider à déterminer le choix du type de pavés. Lorsque l’allée enregistre une fréquence de passage élevée, et doit supporter de lourdes charges, les pavés doivent avoir une épaisseur de 6 cm minimum. Dans le cas où la fréquence de passage est moindre, ou que l’allée est destinée à un usage piéton, des pavés de 4,5 cm suffisent.
  • Le prix de la construction de votre allée : il varie entre 30 et 100 €/m2, avec pose y compris. Le prix dépend du type de pavés que vous aurez choisi, qui peut être en béton classique, en pierre reconstituée, en pierre naturelle ou autobloquant.
  • Le temps que vont durer les travaux : le temps que dure l’installation des pavés sur une allée de garage dépend de la superficie de cette dernière. Pour une allée de 50 m de long, il faut environ une semaine de travaux, avec une équipe composée de 4 personnes.

S’équiper avec le matériel adéquat

Réaliser un bon travail nécessite l’usage d’un bon matériel. Ainsi, avoir un matériel de qualité est donc indispensable à celui qui souhaite réaliser un bon projet. 

L’installation des pavés sur une allée de garage nécessite l’équipement suivant :

Les matériaux

Comme matériaux, vous devez avoir à votre disposition :

  • Deux chevrons
  • Deux lambourdes
  • Deux tasseaux
  • Du géotextile
  • Du sable
  • Des pavés de votre choix
  • Du ciment
  • Des piquets
  • Des gants de chantier

Les outils

Vous devez avoir en votre possession

  • Une bêche
  • Un mètre
  • Un crayon
  • Un niveau à bulle
  • Une pelle
  • Une truelle
  • Une brouette
  • Un râteau
  • Un balai
  • Une règle de maçon
  • Un maillet en caoutchouc
  • Une disqueuse équipée
  • Un disque et une brosse pour meuleuse
  • Une ficelle
  • Des planches
  • Un tuyau d’arrosage

L’équipement de sécurité

Vous devez être bien protégé lors des travaux, car un accident pourrait survenir. C’est pourquoi vous devez avoir au minimum :

  • Une paire de genouillères
  • Une paire de lunettes de protection
  • Un masque pare-poussière
  • Des bouchons d’oreilles

Déroulement des travaux

Le déroulement des travaux se fait en deux grandes étapes : la préparation du sol, et la pose des pavées. 

La préparation du sol

L’installation des pavés sur l’allée de garage ne peut bien se faire que si le sol a été préparé. Cette préparation se déroule selon les étapes suivantes :

  • Le décaissage du sol : il doit se faire à une profondeur d’environ 35 cm. Le but du décaissage, c’est de préparer le lit des pavés. 
  • La mise en place du revêtement géotextile : son rôle c’est de freiner la pousse des mauvaises herbes. Il doit être étalé sur toute la surface de l’allée.
  • Une pose de 20 cm d’épaisseur de concassée 0/80 : il s’agit ici d’étaler sur toute l’allée, une couche de concassée calcaires aux grave de dimension comprise entre 0 et 80 mm. La couche doit être étalée sur une épaisseur de 20 cm. Ensuite, vous devez procéder au compactage de la couche, en utilisant un engin compacteur. 
  • La mise en place d’un deuxième revêtement de géotextile : il doit être placé sur la couche de concassés calcaires compactée. 
  • Une pose de 6 cm de fraisat 0/20 : c’est un enrobé provenant du rabotage des routes. Après la pose de la couche qui doit mesurer 6 cm d’épaisseur, vous devez procéder à nouveau au compactage.
  • Une pose de 3 à 4 cm de sable concassé 0/4, à compacter. 

Tout ceci contribue à préparer un lit de pavés qui maintiendra en place ces derniers durant de longues années. Une fois la préparation du sol terminée, vous devrez encore saupoudrer du ciment 32,5 R sur le sol, afin d’optimiser sa stabilité.

La pose des pavés

Elle a lieu une fois la préparation du sol achevée, et s’effectue sur tout le long de l’allée. Les pavés doivent être fixés en respectant les joints, ainsi qu’une largeur de 2 à 4 mm. Les jointures sont comblées de sable fin, mais vous pouvez toujours utiliser un sable plus sophistiqué afin d’obtenir des joints solides et durables. 

Certains préfèrent éviter de préparer le sol comme il a été indiqué ci-dessus, et optent plutôt pour des pavés sur chape de mortier. Dans ce cas, les pavés sont posés sur un mortier répandu sur une dalle en béton déjà existante. Les jointures sont également comblées avec le même mortier. 

Après l’installation, ils doivent être compactés grâce à une plaque vibrante munie de caoutchouc. Il ne faut surtout pas utiliser un engin compacteur, car il risque d’abîmer les pavés. Une fois le compactage terminé, il faut enlever les résidus, et arroser de bas à en haut, à travers de petites sections. L’arrosage ici, a pour but de polymériser les joints, qui vont durcir après le séchage. 

Ces démarches ayant été réalisées comme il le fallait, vous devrez patienter au minimum 48 h avant de pouvoir rouler avec votre véhicule sur l’allée. Comme il a été précisé plus haut, vous devez choisir des pavés de 6 cm d’épaisseur au minimum. Ceci, dans le cas où vous espérez rouler régulièrement avec votre voiture sur votre allée. 

Cependant, les choses ne s’arrêtent pas là. Avoir des pavés c’est bien, mais il faut également les entretenir. Sur ce point, il est recommandé d’utiliser de l’eau savonneuse et un balai-brosse, c’est une solution douce et écologique. En cas d’apparition de mousse ou de mauvaises herbes entre les pavés, vous devrez choisir des produits adaptés à un traitement efficace et durable. 

Les produits abrasifs, acides et solvants sont à éviter, car ils risquent de détériorer les pavés. Il est aussi déconseillé d’utiliser un nettoyeur à haute pression, surtout lorsque vos pavés ont été posés sur un lit de sable. 

Beaucoup de personnes aujourd’hui optent pour des pavés carrossables lorsqu’il s’agit d’installer des pavés sur une allée de garages. Ceci parce que les pavés carrossables sont très robustes, et ont une résistance élevée face à l’usure. De plus, ils se posent facilement que ce soit sur un lit de sable, ou sur mortier, et sont très polyvalents. Leur plus grand avantage, c’est qu’ils peuvent être démontés et réutilisés à plusieurs reprises. 

Conclusion

Une allée de garage en pavé bien construite garantit une pérennité sans précédent. C’est pourquoi lorsque vous désirez mettre sur pied ce projet, vous devez d’abord l’élaborer. Ensuite, vous devez mettre à votre disposition le bon matériel, et procéder à la préparation du sol. Ce n’est qu’après ça que vous pourrez passer à la pose des pavés.