Réaliser un état des lieux complet : la procédure à suivre en 4 étapes clés

Réaliser un état des lieux complet : la procédure à suivre en 4 étapes clés

L’état des lieux est un document essentiel en location immobilière. Il permet de dresser un constat précis de l’état d’un logement, tant à l’entrée qu’à la sortie du locataire. Garant des intérêts du bailleur et du locataire, ce document sert de référence pour déterminer les éventuelles dégradations locatives et répartir équitablement les frais de remise en état. Voici comment réaliser un état des lieux complet en 4 étapes.

Planifier la visite

La première étape dans la réalisation d’un état des lieux consiste à planifier la visite du logement. Cette démarche nécessite une coordination efficace entre le bailleur et le locataire pour convenir d’une date et d’une heure appropriées. De manière logique, il est primordial de fixer un rendez-vous qui convienne aux deux parties afin de garantir la présence de chacune d’elles lors de l’état des lieux d’entrée. Idéalement, la visite doit être programmée quelques jours avant l’entrée officielle du locataire dans les lieux. Cela offre au bailleur le temps nécessaire pour préparer adéquatement le logement, et au locataire la possibilité de poser d’éventuelles questions sur l’état du bien.

A lire également : Pourquoi souscrire à une assurance pour loyer impayé ?

Examiner méthodiquement le logement

Durant cette deuxième étape, l’idée consiste à examiner le logement de fond en comble. Le bailleur et le locataire doivent parcourir ensemble chaque pièce, en portant une attention particulière aux détails. Ils doivent mener une inspection minutieuse, notamment en vérifiant l’état des murs, des sols, des plafonds, des portes, des fenêtres ainsi que des installations électriques et de plomberie.

Lire aussi :   Quels sont les avantages des meubles en bois exotique de Bali ?

Il ne faut pas oublier d’examiner attentivement tous les équipements fournis avec le logement tels que : la cuisine équipée, le chauffage ou encore la présence éventuelle d’électroménagers. L’idéal est de procéder pièce par pièce en notant scrupuleusement l’état de chaque élément. En outre, il serait pertinent de prendre des photos pour documenter les éventuels dommages ou défauts constatés.

A lire également : A quel moment faire ses diagnostics immobiliers ?

Rédiger le rapport écrit

Une fois l’examen terminé, il faut rédiger le rapport écrit de l’état des lieux. Ce document joue un rôle crucial dans la formalisation des constats effectués lors de la visite et servira de référence en cas de litige ultérieur. La rédaction du rapport d’état des lieux incombe généralement au bailleur, du moins, s’il ne sollicite pas un agent immobilier ou expert en état des lieux. Cela dit, le locataire a également le droit de participer et de faire part de ses propres observations.

Le rapport doit être clair, précis, objectif et décrire de manière détaillée l’état de chaque élément du logement. L’idéal pour faciliter cette étape est de prévoir un formulaire type d’état des lieux, répertoriant tous les éléments à inspecter et permettant de les cocher au fur et à mesure de l’examen. Les observations doivent être consignées de manière exhaustive, en mentionnant et les équipements en bon état et les éventuels dommages, défauts ou usures constatés.

A lire également : Tout savoir sur la garantie loyer impayé et la caution

Lire aussi :   Style et confort : Choisissez le lit mezzanine parfait pour votre enfant

Signer et remettre les clés

Après la rédaction du rapport vient l’étape de la signature du contrat de location et de la remise des clés au locataire. Cette phase marque la conclusion de la procédure d’état des lieux et le début de la période de location. Cependant, avant de remettre les clés, toutes les formalités administratives et financières liées à la location doivent être finalisées. Cela inclut notamment :

  • la vérification des pièces justificatives ;
  • la signature du contrat de location ;
  • et le règlement du dépôt de garantie et du premier loyer.

Une fois ces dernières formalités remplies, le bailleur peut remettre les clés au locataire afin de finaliser officiellement la transaction.

A lire également : Assurance habitation : les étapes à suivre pour l’avoir.