ETaNeWZE7Pdw17QzFYRy

Tout savoir sur la garantie loyer impayé et la caution

Avant toute signature de contrat de bail, le propriétaire doit prévenir une possibilité de non-paiement de son loyer. Pour cela, deux solutions principales s’offrent à lui : la garantie loyer impayé et la caution. Deux solutions oui, mais surtout deux termes qui ne sont pas facilement compréhensibles pour tout le monde. À travers des descriptifs et des comparatifs, la suite de cet article apporte toutes les informations relatives à la caution et la garantie loyer impayé. 

La garantie loyer impayé : qu’est-ce que c’est ?

Encore appelé « assurance loyer impayé », il s’agit d’une garantie qui apporte une sécurité à un propriétaire quand ses locataires devront lui payer son loyer. Cette assurance offre donc une protection au bailleur en couvrant tous les risques qui pourraient survenir. Il y a lieu de citer notamment :

  • Une couverture face aux impayés
  • Le dédommagement quand il y a des dégâts matériels
  • Une assurance avec une caution

Il est important de noter que les impayés sont couverts dans le cas où le locataire quitte le logement sans prévenir, ou encore d’autres problèmes similaires non légitimes. Ces dernières années, deux mesures ont été proposées pour rendre accessibles les logements aux individus en situation précaire. Il s’agit de la GUL (garantie universelle des loyers) et de la GRL (garantie des risques locatifs). 

Pourquoi la caution ? 

La caution est radicalement l’opposé de l’assurance. Néanmoins, c’est une solution qui apporte également une protection au bailleur face aux loyers impayés. Lors de la signature du bail, le propriétaire du logement propose au locataire de désigner une personne garante. Dans l’éventualité d’un impayé de loyer, c’est donc ce garant qui est amené à régler le paiement. Pour compléter ces informations, notez qu’il existe deux types de cautions :

  • La caution solidaire : celle qui donne le pouvoir au bailleur de faire appel au garant à partir du moment que le moindre euro n’est pas payé. Mais il devra le faire sans débuter des poursuites à l’encontre du locataire.
  • La caution simple : le propriétaire peut contacter le garant seulement à l’instant où le locataire est dans une situation d’insolvabilité totale.

Les avantages et les inconvénients de la garantie loyer impayé

Comme avantages de la garantie loyer impayé, il y a lieu de citer : l’efficacité de la couverture, la prise en charge des frais juridiques ainsi qu’une meilleure fiscalité. Autrement dit, le contrat d’assurance est mieux encadré, car il a un coût. Ce contrat comporte également les frais juridiques et il y a une possibilité de déduire les primes de cette assurance parmi les impôts fonciers. Cependant, les inconvénients sont aussi conséquents : le remboursement des impayés non immédiat, la rigueur du contrat, la non-accessibilité de l’assurance pour tous, le paiement souvent élevé de l’assurance.

Les avantages et les inconvénients de la caution

La caution comporte de nombreux atouts : la gratuité, la simplicité de réalisation. A cela s’ajoute un engagement de la personne garante qui endosse seule une responsabilité. Le propriétaire n’a donc aucun souci à se faire si le garant est en mesure de prouver qu’il saura parfaitement rembourser les impayés de loyer. Il faut également noter que cette procédure ne manque pas de potentiels méfaits : aucune garantie parfaite, la complexité de la mise en place, les dépenses en cas de mauvaise foi du garant. En effet, il n’y a aucun moyen d’être sûr à 100% que le garant tiendra parole. Et si ce n’est pas le cas, le garant sera obligé de sortir de sa poche des frais pour les poursuivre en justice. 

Conclusion 

En clair, la garantie loyer impayé et la caution sont deux solutions avantageuses, mais comportent chacune ses failles. Il est primordial de peser le pour et le contre en fonction de la situation. Et pour les petits malins qui se posent la question, il est impossible de combiner garantie loyer impayé et caution. Car un propriétaire ayant souscrit à l’assurance n’est plus en droit d’exiger une quelconque caution.