construction de piscine

Construction de piscine : la checklist pour ne rien oublier

Installer ou construire une piscine est un projet qui représente généralement un investissement important, et qui ne doit pas être pris à la légère. Un tel chantier mérite une conception bien pensée, afin de faire les bons choix, d’assurer la longévité de la piscine, et de bien profiter des baignades en été.

Alors, avant de se lancer, il est essentiel de respecter une check-list bien précise, comprenant les différentes étapes et les aspects à ne pas oublier.

Construction de piscine, un projet de taille

Les travaux de construction d’une piscine peuvent être plus ou moins importants, en fonction du type de piscine choisi, de sa taille, de sa forme, et des matériaux utilisés.

Les normes de sécurité doivent être scrupuleusement respectées lors de la construction d’une piscine, en incluant dans le budget tous les dispositifs nécessaires, ainsi que les produits de traitement de l’eau.

Un tel chantier doit être confié à un professionnel, qui possède l’expérience et le savoir-faire nécessaires, afin d’assurer l’efficacité, la longévité et la sécurité de la piscine. Les constructeurs de piscine proposent en effet des services après-vente et des garanties, avec un travail de qualité.

Un permis de construire peut être exigé, pour les piscines dépassant les 20 m² ou pour les piscines intérieures, et dans tous les cas il est essentiel de se renseigner sur les règles en vigueur dans la commune ou la région. Dans certaines situations, il suffit d’effectuer une déclaration de travaux, qui comprend le plan de la future piscine.

Le choix de l’emplacement dans lequel la piscine sera construite est également une étape importante dans le projet. Ce choix doit être judicieux, idéalement au soleil pour profiter de la chaleur, à l’abri du vent et suffisamment éloignée des arbres pour faciliter les opérations d’entretien. Pour profiter d’un confort de baignade, il est préférable de construire ou installer la piscine à l’abri des regards indiscrets. Il faut savoir que la mairie peut dans certaines situations imposer des distances pour préserver le voisinage.

Les travaux de construction d’une piscine creusée demandent environ deux mois, mais ce délai peut être prolongé dans le cas d’installation d’autres dispositifs, comme un local technique, et aussi quand les travaux se font en haute saison.

La construction d’une piscine implique un budget pouvant être assez lourd, et c’est pourquoi de nombreuses personnes se dirigent vers des solutions simples comme la piscine en kit, qui représente une alternative plus économique. Il s’agit d’une piscine hors-sol, qui peut être enterrée ou semi-enterrée, et qui est généralement facile à monter, sans forcément faire appel à un professionnel.

Les grandes étapes de construction d’une piscine

Une piscine en béton est la construction la plus fréquente parmi les piscines creusées, car elle offre une grande liberté et permet d’imaginer diverses formes. Plusieurs étapes sont nécessaires pour la construction d’une piscine maçonnée, en béton coulé ou projeté.

D’abord, il est essentiel d’étudier et de préparer le terrain, au moyen d’un terrassement et d’un traçage. Il est en effet important de vérifier si le terrain est apte pour la construction d’une piscine ou non, en termes de nature du sol et d’inclinaison du terrain.

A la suite de cette vérification, il est nécessaire de se renseigner auprès du service d’urbanisme de la mairie, sur les règles à respecter, afin de savoir si la zone de construction est protégée ou réglementée.

Ensuite, le constructeur s’attelle à l’installation de la structure, incluant le sol et les parois. La troisième grande étape consiste à poser le revêtement de la piscine, comme du carrelage ou du liner, avant de passer enfin aux finitions telles que les raccordements électriques ou la clôture.

Pour un chantier de construction plus léger et avec moins de travaux, il est possible d’installer une piscine à coque polyester, qui nécessite juste un terrassement.

Quel type de piscine choisir ?

Le choix de la piscine la plus adaptée doit se faire selon une étude de la faisabilité du projet, qui prend en considération l’espace disponible dans le jardin, la présence ou non d’arbres, ainsi que le type et l’inclinaison du terrain. Il existe plusieurs solutions possibles, et il est préférable de se faire conseiller par un fabricant de piscines professionnel.

Une piscine peut être installée hors-sol, semi-enterrée ou enterrée, le type choisi est déterminant pour connaître la nature des travaux à effectuer, et pour savoir si un permis de construire est nécessaire ou pas.

Pour ceux qui souhaitent avoir une piscine démontable, une piscine hors-sol représente l’alternative la plus adaptée, car elle se range à la fin de l’été et peut être transportée lors d’un déménagement. Piscine creusée ou piscine hors-seul, le choix doit assurer un équilibre parfait entre les désirs de la famille et les possibilités techniques offertes par le terrain.

Quel que soit le projet choisi, la nouvelle piscine doit s’intégrer parfaitement à son environnement, en sélectionnant soigneusement les décorations, les meubles et l’ambiance du jardin.

Prévoir le budget nécessaire

La question du budget est plus que jamais au centre de tout projet de construction de piscine, et il est très facile de dépenser beaucoup plus que le prix de la piscine elle-mêmeLe coût total comprend plusieurs éléments, qu’il est essentiel de prévoir, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, sans oublier que la présence d’une piscine à la maison a un impact sur les taxes et les impôts.

Le budget pour installer une piscine à la maison comprend le prix de la construction elle-même, de la main d’œuvre, des alentours de la piscine, ainsi que des éléments de sécurité.

La construction inclut l’achat de matériaux comme le béton, la coque ou polyester, et la pose d’un revêtement, tel que du liner ou du carrelage. Pour les piscines hors-sols, le prix est celui de l’acquisition du kit de piscine.

Le coût de la main d’œuvre est un autre élément essentiel du budget, sachant que les entreprises spécialisées proposent généralement des devis conséquents, mais qu’il est préférable de dépenser plus pour avoir la garantie du résultat.

Le budget total doit également prendre en considération les équipements d’entretien de la piscine, les dispositifs de traitement de l’eau, la construction d’un local technique, d’une margelle ou de tout autre élément autour de la piscine.

Enfin, il est essentiel de tenir compte du prix de l’installation des dispositifs indispensables à la sécurité, comme une alarme, un abri, une couverture, ou une clôture de piscine, dans le calcul du budget global à prévoir.