Ppcutxuzqexg8tddjgjy

Comment diffuser la chaleur d’un poêle à bois ?

Quand on a installé un poêle à bois chez soi, l’idéal serait que ce poêle réussisse à chauffer toutes les pièces essentielles de la maison. Comment donc parvenir à diffuser la chaleur d’un poêle ?

Il ne s’agit pas simplement de repartir la chaleur dans l’ensemble de la maison, mais il s’agit de le faire de façon équitable. En effet, la diffusion doit être faite de manière à éviter qu’une importante différence de température soit perçue entre les différents murs de la maison. 

Voici nos conseils pour la diffusion de la chaleur d’un poêle à bois.

Les raisons d’uniformément répartir la chaleur chez soi

La principale raison d’une répartition juste de chaleur au sein de votre maison, c’est d’accorder le même confort de vie à tous les endroits de votre intérieur. En effet, il convient pour votre bien-être à tous, que la chaleur répandue par l’utilisation du poêle à bois crée une ambiance isothermique.

La discontinuité du niveau de température dans un même milieu peut souvent être agent pathogène de certaines maladies. Autrement dit, le fait de parcourir à intervalle de temps régulier deux espaces où les températures sont assez distinctes peut causer une fièvre ou tout autre malaise.

Il est donc important lorsque l’on veut diffuser la chaleur à l’intérieur d’un bâtiment de le faire de manière à ce que toutes les pièces puissent en bénéficier sensiblement de la même façon.

D’un autre côté, l’équirépartition de la chaleur permet de mieux mettre à profit le rendement de votre foyer à chauffage. Ce qui évite ipso facto l’installation et l’usage de poêle à bois supplémentaire. Financièrement, cela apporte un soulagement. Il faut en plus ajouter les économies qui vont être réalisées par rapport à l’achat des combustibles (le bois sec).

Aussi, d’un point de vue écologique, cette diffusion à répartition égale de la chaleur contribue à la protection de l’environnement. Vous ferez donc d’une pierre trois coups avec une bonne diffusion de la chaleur de votre poêle à bois.

Après avoir donné les bonnes raisons de faire diffuser la chaleur d’un poêle à bois, intéressons-nous à présent à comment le faire. 

Choisir stratégiquement l’emplacement de son dispositif de chauffage

En premier point, le choix de l’emplacement de son poêle à bois est un détail capital à considérer quand on veut faire une installation de dispositif de chauffage. En effet, la position de votre poêle à bois dans votre maison sera déterminante pour ce qui est de la qualité de la diffusion de la chaleur.   

Dans ce sens, le choix de la pièce centrale comme point d’hébergement du poêle à bois est adéquat. À partir de là, la répartition de la chaleur sera meilleure pour toute l’enceinte de la maison.

Toutefois, il sera également idéal que la pièce d’accueil de l’équipement de chauffage soit un espace ouvert, partagé et constamment fréquenté. Il peut s’agir notamment de la salle à manger ou du salon. Ce qu’il faut exactement retenir c’est que la pièce où doit être placé le poêle à bois doit donner ou doit être connectée au plus grand nombre des pièces de la maison. 

Ceci donnera sans doute de se tromper, la facilité à la chaleur de se propager à travers toute la maison. De cette manière, tout le monde pourra profiter au même niveau, du confort thermique divulgué par le poêle à bois.

 Adapter un récupérateur de chaleur ou un système de ventilation

Les récupérateurs de chaleur pour poêle à bois sont des sortes de systèmes de distribution d’air chaud basés sur la ventilation. Ils absorbent l’air chaud produit par le poêle à bois et le redistribuent dans les autres pièces de la maison à travers des tuyaux de conduits.

En général, les systèmes de récupération de chaleurs pour poêle à bois sont composés de quatre principaux éléments. Le premier élément correspond au système de ventilation. C’est le ventilateur qui assure le trafic de l’air depuis le point d’absorption jusqu’aux pièces à alimenter.  

Ensuite, il y a les gaines : la gaine de puisage et la gaine de ventilation. La gaine de puisage permet le conduit de l’air absorbé depuis la pièce où est installé le poêle à bois vers une hotte de chauffage. La gaine de ventilation quant à elle, dirige l’air chauffé vers les différents points de livraison. Ce sont des conduits qui sont isolés.

À côté des gaines se positionne le dispositif de récupération d’air chaud ou tout simplement l’échangeur. C’est à ce dispositif que sont reliées les gaines d’absorption et de distribution. Il se place au niveau du conduit d’échappement de la fumée. 

Et enfin, vous avez les bouches de distribution par où est évacué l’air chaud. Elles sont par conséquent placées dans les pièces à desservir. En rappel, les gaines et le moteur (ventilateur) sont localisés dans les combles 

utiliser un poêle à bois intégré.

Le poêle à bois intégré est l’une des technologies innovantes qui permettent de produire de la chaleur et de la distribuer à toutes les pièces souhaitées. C’est un équipement complet, facile à installer et assez simple dans son système de fonctionnement.  

En effet encore appelé poêle canalisé ou canalisable, le poêle à bois intégré est conçu de façon à disposer de son propre système de ventilation. C’est un système de ventilation mécanique contrôlée qui offre une bonne performance de régulation d’air et fonctionne de façon très discrète. 

Choisir un poêle à bois intégré est une meilleure option pour profiter d’une chaleur interne grâce à l’efficacité d’un poêle à bois. Vous en trouverez certainement de très beaux modèles auprès de votre boutique d’équipements domestiques.

Isoler son bâtiment et ouvrir ses portes

Une autre méthode efficace, mais à l’allure un peu banale consiste à isoler convenablement sa maison et à laisser ouvertes les portes pendant l’utilisation du poêle. En effet, l’isolation thermique d’une habitation permet de réduire considérablement les pertes de chaleur.

Ainsi, en chauffant la pièce principale de votre logement, votre poêle à bois répandra également sa chaleur jusque dans les pièces ouvertes. À cet effet, isoler son toit, son plafond, son sol et ses murs est une bonne astuce pour faciliter la diffusion de chaleur d’un poêle à bois.  

Cela permettra en effet à la chaleur dégagée par le poêle à bois d’être bien conservée et de se propager dans toute la maison.

Les limites du poêle dans la diffusion de la chaleur

Garder à chaud la maison est un peu compliqué quand on utilise un poêle à bois. En effet, les moments où personne n’est disposé à veiller sur le poêle à bois allumé, le chauffage est appelé à rester éteint par prudence. 

À moins que la maison ne soit parfaitement isolée pour conserver la chaleur, il deviendra donc difficile de la tenir au chaud constamment. Aussi, si votre poêle à bois vient en supplément à un système de chauffage principal, il va être difficile de ne compter que sur lui pour chauffer entièrement votre maison.

Conclusion 

En fin de compte, vous devez retenir que pour que la diffusion de chaleur de votre poêle à bois soit satisfaisante, la méthode utilisée doit être adaptée à votre maison. D’une autre part, il convient également de choisir un poêle à bois à puissance suffisante pour votre habitation. C’est pourquoi il est capital de savoir calculer ma puissance d’un poêle à bois.